Fermer
Allemagne

Volkswagen menace de quitter le VDA

Analyse de presse de 14H00 - Le #Electromobilité - #VDA - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

En raison d’un conflit sur les principes de développement de l’électromobilité, le groupe Volkswagen a menacé de quitter le VDA (association de l’industrie automobile allemande).

Le groupe allemand a aisni publié un document de 23 pages avec ses « recommandations et propositions pour le développement de l’électromobilité en Allemagne », qui permettraient selon Volkswagen d’atteindre les objectifs de réduction du CO2 fixés par l’Union Européenne.

Le constructeur souhaiterait notamment que le VDA abandonne son principe d’ouverture technologique et arrête de promouvoir le développement de véhicules à piles à combustible, au gaz ou autre énergie alternative. A l’inverse, Volkswagen souhaiterait que le VDA concentre toutes ses actions sur le développement et le déploiement des voitures électriques à batteries.

En promouvant toutes les technologies vertes, le VDA surcharge la branche automobile, estime Herbert Diess, président du groupe Volkswagen.

Volkswagen exige du VDA qu’il convainque les acteurs de l’industrie et de la politique d’adopter un « véritable plan pour l’électromobilité ».

Ces menaces de Volkswagen refléteraient le manque d’unité parmi les différents constructeurs allemands représentés par le VDA.

En outre, en plus des exigences vis-à-vis du VDA, Volkswagen a publié des propositions pour augmenter les aides à l’achat et pour rendre la mobilité électrique plus accessible (voir article dédié).

Ces déclarations de Volkswagen ont soulevé des critiques au sein de l’industrie automobile. BMW notamment s’est opposé à un abandon de l’ouverture technologique. En outre, il a déclaré que les mesures d’aides proposées par Volkswagen visaient avant tout à promouvoir les voitures électriques de Volkswagen plutôt que l’ensemble des véhicules électriques.

Source : AUTOMOBILWOCHE (17/3/19), FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (16 et 17/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.