Fermer
Allemagne

Volkswagen justifie son utilisation d’un logiciel truqueur par des contraintes de temps et de coûts

Le #Plainte - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans son mémoire en défense dans le cadre de la plainte déposée par certains de ses investisseurs, Volkswagen justifie son utilisation d’un logiciel truqueur par des contraintes de temps et de coûts, expliquant que les techniciens de Volkswagen chargés de développer le moteur diesel EA 189 (incriminé dans l’affaire des manipulations des niveaux d’émissions) croyaient ne plus être capables d’arriver aux objectifs d’émissions en restant dans la légalité.

Le mémoire blâme en particulier les normes particulièrement strictes aux Etats-Unis. En effet, dans le même délai qu’il avait pour mettre ses véhicules aux normes européennes, Volkswagen a dû faire en sorte que ses modèles respectent les normes bien plus strictes imposées outre-Atlantique.

Le document juridique précise que la décision de modifier le logiciel (afin de manipuler les niveaux d’émissions des véhicules) provenaient de salariés hors des instances de direction, dans le service de développement des moteurs.

« Le directoire de Volkswagen n’avait pas connaissance ni de la programmation du logiciel ni de son installation dans des moteurs diesel, et n’a été au courant de cette thématique qu’à l’été 2015 », ajoute le mémoire en défense. (AUTOMOBILWOCHE 6/3/16, SPIEGEL 7/3/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.