Fermer
France

Volkswagen France veut améliorer sa rentabilité et gagner des parts de marché en 2014

Le #Prévision - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à AUTOACTU.COM (11/2/14), le directeur de Volkswagen France Arnaud Barral explique que 2013 n’a pas été une mauvaise année. « C’est la deuxième meilleure année historique en France. Nous perdons 0,2 point de part de marché, mais nous dépassons 8 % de part de marché pour la deuxième fois. Dans un marché réduit, il peut coûter très cher de gagner des parts de marché sur certains grands comptes ou canaux de vente », souligne-t-il. « A fin décembre 2013, le stock réseau était 23 % inférieur au niveau de décembre 2012. Cette baisse représente environ 4 000 voitures, soit 80 millions d’euros », remarque-t-il par ailleurs.

« Nous restons en 2014 sur un stock réseau inférieur à l’idéal, avec 14 000 véhicules, soit environ 1,2 mois de vente au lieu de 2. Nous ajusterons dans l’année en fonction de l’évolution du marché. Si, comme nous le pensons, il est légèrement meilleur qu’en 2013, nous remonterons au-dessus de 1,2 mois, qui correspond à une situation de crise. Mais il est certain que nous resterons en dessous de 2 mois », détaille M. Barral, indiquant en outre que le réseau Volkswagen devrait dégager une rentabilité de 1 % pour l’année 2013 et que l’objectif est d’atteindre 2 % cette année.

En 2014, Volkswagen France veut « gagner 0,2 point de part de marché (hors TT), pour revenir de 8,1 % à 8,3 % dans un marché qui serait en légère hausse, avec une notion de rentabilité », indique également le dirigeant.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.