Fermer
Corée du Sud

Volkswagen estime à 8 milliards de wons son rappel en Corée du Sud

Le #Rappel De Véhicule - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volkswagen estime à 8 milliards de wons (6,123 millions d’euros) son rappel en Corée du Sud, dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués.

Le constructeur allemand va rappeler 125 522 véhicules dans le pays. Ce rappel lui avait été imposé par le Ministère de l’Environnement coréen (cf. revue de presse du 26/11/15).

Mercredi 6 janvier, Volkswagen Korea a présenté au Ministère de l’Environnement son plan de rappel et attend le feu vert des autorités locales avant de commencer les réparations et mises à jour nécessaires.

Les véhicules dotés de moteurs diesel de 2,0 l n’auront besoin que d’une mise à jour du logiciel qui avait permis les manipulations des émissions, tandis que les modèles équipés de moteurs diesel de 1,6 l devront subir l’installation d’une nouvelle pièce dans le système de contrôle du moteur.

Cette solution ne devrait pas influer sur les performances des véhicules ni sur leur consommation. (YONHAP 8/1/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.