Fermer
Etats-Unis

Volkswagen envisage de faire son entrée sur le segment des véhicules utilitaires légers aux Etats-Unis

Le #Utilitaire - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volkswagen envisage de faire son entrée sur le segment des véhicules utilitaires légers aux Etats-Unis, en y commercialisant son Crafter.

Ce modèle sera à l’avenir développé et produit par Volkswagen, alors qu’il était précédemment le résultat d’un partenariat avec Mercedes. Pour accroître la production du prochain Crafter, Volkswagen a investi 800 millions d’euros dans une usine en Pologne qui pourra produire 100 000 véhicules par an d’ici à 2018.

Concernant une commercialisation aux Etats-Unis, aucune décision définitive n’a encore été prise, mais les options sont à l’étude. Le problème pour Volkswagen est la taxe à l’importation de 25 % sur les véhicules utilitaires légers commercialisés aux Etats-Unis. Volkswagen pourrait donc envisager une production locale soit à partir de collections, soit complète. Ce choix dépendra du volume de ventes attendu pour le Crafter.

La distribution aurait pu être un autre problème, mais la récente acquisition de Navistar permet à Volkswagen d’avoir accès au réseau de distribution du constructeur américain. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 1/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.