Fermer
Allemagne

Volkswagen envisage d’accélérer son programme d’électrification

Analyse de presse de 14H00 - Le #CO2 - #Electromobilité - #Objectifs - #Restructuration - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Volkswagen envisage d’accélérer son programme d’électrification, afin de répondre aux objectifs de réduction des émissions de CO2 fixés lundi par la Commission Européenne pour l’horizon 2030.

En effet, l’Union Européenne s’est accordé lundi pour fixer de nouveaux objectifs visant à réduire de 37,5 % les émissions de CO2 d’ici à 2030, par rapport aux niveaux de 2021.

Or, Volkswagen espérait que l’Union Européenne s’entendrait sur une réduction de 30 % par rapport au niveau de 2021.

Pour atteindre ce nouvel objectif européen, il faudra donc que les véhicules électriques représentent plus de 40 % des ventes totales du groupe allemand.

« Cela signifie que notre programme de restructuration tel que prévu […] n’est pas encore suffisant », a déclaré Herbert Diess, président du groupe Volkswagen.

Le dirigeant a précisé que le programme de restructuration du groupe devrait donc être réétudié à l’automne 2019.

Davantage de capacités de production de batteries et de cellules de batteries pourrait être nécessaire. Un ajustement du portefeuille de modèles serait également envisagé.

Par ailleurs, le Ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier, a déclaré que les objectifs européens étaient à la limite de ce qui est techniquement et économiquement faisable et a souligné le risque pour l’emploi. En effet, en Allemagne, quelque 436 000 emplois dans l’industrie allemande sont liés à la production de véhicules à moteurs à combustion.

Le VDA (association de l’industrie automobile allemande) a également critiqué les objectifs de réduction des émissions de CO2 de l’Union européenne, les jugeant trop élevés et regrettant l’absence d’un programme détaillé pour atteindre ces objectifs.

En revanche, ni BMW ni Daimler ne se sont exprimés sur les nouveaux objectifs européens.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (18/12/18), FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (19/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.