Fermer
Etats-Unis

Volkswagen doit stocker des centaines de milliers de véhicules aux USA

Le #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre du scandale des moteurs truqués, Volkswagen a accepté l’an dernier de reprendre à certains de ses clients quelque 500 000 voitures diesel affectées par l’affaire de manipulation des niveaux d’émissions.

Les voitures sont reprises pour un montant pouvant aller jusqu’à 40 000 dollars. Environ 15 000 propriétaires continuent chaque mois de revendre leurs voitures (des marques Volkswagen et Audi). Ils ont jusqu’au 30 juin 2019 pour le faire.

A l’exception des modèles de l’année 2015, Volkswagen n’est pas autorisé à revendre ces véhicules avant d’avoir trouvé une solution de remise aux normes qui satisfasse aux autorités américaines.

Le groupe allemand est donc contraint de stocker ces quelque 500 000 voitures dans plusieurs sites, dont un stade abandonné à Detroit, le port de Baltimore ou encore une ancienne base de l’Air Force en Californie.

Ce système de rachat puis de stockage des véhicules diesel est très coûteux pour Volkswagen et soulève des difficultés logistiques. (BLOOMBERG 10/4/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.