Fermer
Allemagne

Volkswagen a présenté son programme pour l’organisation du rappel de ses véhicules diesel aux moteurs truqués

Le #Diesel - #Emissions - #Moteur - #Rappel De Véhicule - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volkswagen a présenté son programme pour l’organisation du rappel de ses véhicules diesel aux moteurs truqués.

Le Ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, a annoncé avoir reçu ce document, qui a été transmis au KBA (Office fédéral des Transports), qui donnera ou non son feu vert à ce programme dans les prochains jours.

Par ailleurs, interrogée à ce sujet, la Chancelière Angela Merkel a déclaré que « quelque chose [s’était] passé chez Volkswagen, qui requiert qu’une enquête urgente soit menée et que toute la transparence soit faite, et l’entreprise s’y attelle ».

Mme Merkel a également appelé « à ne pas diaboliser l’ensemble du secteur automobile et mettre ainsi en danger des milliers et des milliers d’emplois en Europe ».

En outre, l’Allemand Manfred Weber, chef de file des élus conservateurs au Parlement européen, a pour sa part appelé à « ne pas monter en épingle cette affaire pour ternir l’image de toute l’industrie automobile et notamment de la technologie du diesel ».

Par ailleurs, Matthias Müller, nouveau président du groupe Volkswagen, a admis que la remise aux normes des voitures dotées d’un moteur truqué prendrait des mois.

M. Müller a en outre souligné que seuls « quelques développeurs » étaient responsables de la fraude.

Outre le coût des rappels, Volkswagen pourrait avoir à acquitter de lourdes taxes. En effet, en Allemagne, ses modèles diesel bénéficiaient d’une taxe automobile (Kfz-Steuer) réduite du fait de leurs faibles émissions de CO2. Avec la remise aux normes des véhicules dotés du moteur truqué, les émissions risquent de changer. Volkswagen devra alors payer la différence en termes de taxe. (AFP, REUTERS, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 7/10/15, HANDELSBLATT 7 ET 8/10/15, SPIEGEL, ZEIT 8/10/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.