Fermer
Brésil

Volkswagen a équipé plus de 17 000 modèles Amarok de logiciels pour truquer les moteurs

Le #Diesel - #Moteur - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Volkswagen a reconnu jeudi avoir installé un logiciel pour fausser la mesure des tests antipollution sur les moteurs diesel de 17 057 modèles Amarok, commercialisés au Brésil. Le groupe a indiqué dans un bref communiqué que les modèles de 2011 et certains modèles 2012 de ces véhicules fabriqués en Argentine sont équipés d’un système qui « peut améliorer les résultats » des mesures d’émissions de polluants en laboratoire, afin de faire passer ses voitures pour plus vertes qu’elles ne le sont.

Volkswagen a précisé qu’il était « en train de vérifier, à travers des enquêtes en Allemagne, l’influence des logiciels » par rapport aux limites des émissions établies au Brésil, pour savoir si elles ont été dépassées. L’entreprise a ajouté qu’à partir du premier trimestre 2016, elle entrerait en contact avec les propriétaires des véhicules concernés.

Selon Volkswagen, « tous les autres produits de la marque offerts sur le marché brésilien équipés avec des moteurs à essence ou avec Total Flex respectent les normes sur les émissions ». (AFP 22/10/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.