triangle orange
Allemagne

Volkswagen a annoncé des investissements de 44 milliards d’euros dans la mobilité du futur

Analyse de presse de 14H00 - Le #Compétitivité - #Conduite autonome - #Conseil de surveillance - #Electrification - #Investissement - #R&D - #Réduction des coûts - #Stratégie - #Volkswagen
triangle bleu

Le groupe Volkswagen a annoncé qu’il allait investir 44 milliards d’euros dans l’électromobilité, la conduite autonome, les nouveaux services de mobilité et le numérique dans les véhicules, ainsi que dans ses usines, et ce d’ici à 2023. Sur ce total, 30 milliards d’euros seront consacrés aux véhicules électrifiés.

Ce montant représente environ un tiers de ses investissements totaux pour la période 2019-2023, planifiés dans le cadre de la réunion du conseil de surveillance du groupe Volkswagen, qui s’est déroulée le 16 novembre.

Cette somme représente une nette augmentation par rapport au investissements totaux de 34 milliards d’euros annoncés en 2017 pour la période 2018-2022.

L’objectif du groupe VW avec ces investissements est d’accélérer le rythme de ses innovations et de mettre en application sa stratégie d’électrification et d’automatisation (en matière de conduite autonome, Volkswagen veut notamment rattraper l’avance pris par Waymo).

En parallèle à l’annonce de ces investissements, le groupe Volkswagen a réaffirmé ses objectifs de réduction des coûts sur l’ensemble de ses marques, afin d’en améliorer la rentabilité.

La division automobile du groupe allemand a notamment pour objectif de réduire son ratio dépenses de R&D sur chiffre d’affaires à 6 % d’ici à 2020. En outre, ses liquidités nettes devront atteindre un minimum de 10 milliards d’euros d’ici à 2020 (malgré les conséquences attendues sur le montant de ces liquidités en 2018 et 2019, du fait de la crise du diesel).

Pour une meillere compétitivité, le groupe allemand veut également accroître de 30 % la productivité de ses usines d’ici à 2025.

Le conseil de surveillance a rappelé que les partenariats seraient essentiels pour façonner la mobilité du futur et a réaffirmé que les discussions avec Ford (centré sur un partenariat dans le domaine des véhicules utilitaires) étaient en bonne voie.

En outre, le groupe Volkswagen prévoit d’investir plus de 4 milliards d’euros uniquement en Chine, dans les domaines des véhicules électrifiés, de la recharge rapide et des services de mobilité. Le groupe prévoit ainsi de lancer plus de 30 véhicules à énergies alternatives dans le pays au cours des deux prochaines années (et la moitié au moins de ces véhicules sera produite localement).

En outre, d’ici à 2020, le groupe allemand compte livrer quelque 400 000 véhicules à énergies alternatives par an en Chine (puis 1,5 million d’unités par an d’ici à 2025). A l’horizon 2020, Volkswagen produira des véhicules électrifiés en Chine via ses deux coentreprises avec FAW et SAIC.

“C’est la plus grande reconversion industrielle dans l’histoire du groupe Volkswagen”, a conclu Stephan Weil, Ministre-Président du Land de Basse-Saxe et à ce titre membre du conseil de surveillance de VW.

La reconversion des usines de Zwickau, Emden et Hanovre, afin qu’elles accueillent uniquement la production de modèles électriques, a également été confirmé à l’occasion de cette réunion du conseil de surveillance.

Source : AFP, XINHUA NEWS, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT (16/11/18), AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (16 et 18/11/18), AUTOMOBILWOCHE, F.A.Z. (18/11/18), AUTOMOTIVE NEWS (19/11/18)