Fermer
Allemagne

Volkswagen a annoncé avoir accepté de payer un milliard d’euros d’amende en Allemagne

Analyse de presse de 14H00 - Le #Affaire VW - #Amende - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Volkswagen a annoncé qu’il avait accepté de payer une amende d’un milliard d’euros en Allemagne, reconnaissant ainsi sa « responsabilité » dans l’affaire des moteurs truqués. Le tribunal de Brunswick a en effet « mis en évidence des manquements au devoir de surveillance » au sein du constructeur.

« Après enquête approfondie, Volkswagen accepte l’amende et ne déposera pas de recours », a confirmé le groupe allemand.

Volkswagen voit dans cette décision du parquet de Brunswick « une nouvelle étape importante pour surmonter la crise du diesel ».

Il s’agit d’une des plus importantes amendes jamais infligées à une entreprise en Allemagne. Elle devra être payer par Volkswagen au Land de Basse-Saxe d’ici à 6 semaines.

Sur le montant total de l’amende, 995 millions d’euros serviront à compenser des « avantages économiques » qui résultaient des manipulations réalisées par Volkswagen sur ses modèles diesel. A cela s’ajoutent 5 millions d’euros de frais de justice.

Volkswagen avait admis en 2015 avoir utilisé des logiciels capables de détecter que ses véhicules étaient en situation de test, ce qui permettait une manipulation des niveaux d’émission de NOx. Ces logiciels truqueurs avaient été installés sur 11 millions de véhicules dans le monde.

Le paiement de cette amende met fin à la procédure administrative ouverte contre Volkswagen, mais plusieurs actuels et anciens responsables font encore l’objet d’enquêtes en Allemagne et aux Etats-Unis. Ces enquêtes et éventuels procès en droit privé ne sont pas clos. 49 personnes sont visées par des enquêtes, a précisé un communiqué du parquet de Brunswick.

En outre, les plaintes des propriétaires de modèles diesel du groupe Volkswagen, également en droit privé, ne sont pas non plus modifiées par le versement de cette amende.

Source : AFP, XINHUA NEWS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL, ZEIT (13/6/18), FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (13 et 14/6/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.