Fermer
France

Vinci s’investit dans le déploiement des voitures autonomes

Analyse de presse de 14H00 - Le #Conduite autonome - #Groupe PSA - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Vinci Autoroutes participe au déploiement des véhicules autonomes sur son réseau, en collaboration avec le Groupe PSA et Renault. Le concessionnaire est partie prenante du consortium Sécurité et acceptabilité de la conduite et de la mobilité autonome (SAM), sélectionné par l’Etat, dans le cadre de l’appel à projets « Expérimentation du véhicule routier autonome » (Evra). « Pour ces essais, nous tirons parti au maximum des équipements en place et ajoutons des capteurs », explique Pierre Delaigue, directeur des projets de mobilité autonome et connectée chez Vinci Autoroutes. « Nous développons les algorithmes pour exploiter les informations, qui sont communiquées au véhicule autonome. La digitalisation de l’ensemble de nos métiers via le développement de logiciels et d’équipements spécifiques permet la récupération des données », ajoute-t-il.

Ainsi, des fourgons connectés, équipés d’une caméra à 360 degrés, permettent de visualiser et de transmettre en temps réel toute l’activité routière. Par ailleurs, les techniciens en charge du développement de logiciels basés sur l’intelligence artificielle ont ajouté un standard de connectivité ITS G5 (intelligence transportation system). Une sorte de « wifi véhiculaire qui traite l’image et communique les informations aux voitures autonomes par le réseau de télécommunication », précise M. Delaigue.

A terme, le déploiement du véhicule autonome à l’échelle européenne passera par le développement de standards de communication. Dès 2020, et durant les trois ans de l’expérimentation, des « roulages » seront effectués en continu et sur des tronçons de l’A11 et de l’A10, ainsi que dans le tunnel du Duplex de l’A86. Ce dernier, équipé de 400 caméras conçues pour détecter automatiquement les incidents, représente de fait un terrain propice à la démonstration. Les investissements de l’ensemble des 16 phases de test d’Evra s’élèveraient à 200 millions d’euros. L’Etat, pour sa part, finance le projet à hauteur de près de 42 millions d’euros.

Source : LE MONITEUR DES TRAVAUX PUBLICS ET DU BATIMENT (6/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.