Fermer
France

Versailles expérimente des navettes autonomes

Analyse de presse de 14H00 - Le #Expérimentation - #Navette - #Vedecom - #Véhicules connectés et autonomes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le plateau de Satory, situé à Versailles, accueille depuis le 10 décembre un service de navettes autonomes connectées, de l’institut Vedecom, sur route ouverte. « C’est un projet emblématique. L’arrivée de ces navettes représente une opportunité pour faciliter les déplacements des salariés et des visiteurs de l’allée des Marronniers à Versailles », explique Philippe Watteau, directeur général de Vedecom. Ce service gratuit permet d’assurer le dernier kilomètre entre l’arrêt de bus Cité des Cadres, situé à 1,1 km, et les entreprises du plateau de Satory. Les salariés de cette zone ont à leur disposition deux navettes autonomes : Framboise et Litchi, disposant douze places chacune. « Elles permettent une meilleure desserte en plus des quatre lignes de bus. C’est une complémentarité », ajoute M. Watteau. Des chercheurs de Vedecom utiliseront ces navettes tous les jours afin de les améliorer au quotidien. « C’est un programme ambitieux, adaptable et évolutif », poursuit Stéphane Rabatel, président de Vedecom Tech.

« Nous sommes encore en phase d’expérimentation. La perception étendue n’est pas encore totalement validée. Un programme de recherche sur l’intention des piétons est également en cours », explique M. Rabatel. Un accès pour les personnes à mobilité réduite est installé. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour qu’une plateforme se déploie afin qu’ils puissent monter facilement dans la navette.

Dans les prochains mois, le service est amené à évoluer. Grâce à l’application BlushMeUP, les passagers pourront géolocaliser leur navette en temps réel, la commander en heures creuses, ou calculer leur temps de parcours. A terme, des bornes digitales installées aux stations permettront de géolocaliser et commander les navettes. Le service sera en outre relié au futur parking connecté Bir-Hakeim situé au début du parcours.

Source : PARISIEN (11/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.