Fermer
Monde

Vers une chute des ventes de véhicules électriques en 2020 ?

Analyse de presse de 14H00 - Le #Prévisions - #véhicules électriques - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Une étude du cabinet Wood MacKenzie, spécialisé dans l’énergie, prévoit une chute de 43 % des ventes de voitures rechargeables (électriques et hybrides rechargeables) dans le monde en 2020, à 1,3 million d’unités. Un recul nettement supérieur à celui du marché qui devrait se situer entre 20 % et 25 % selon les experts, et une prévision qui n’est pas partagée par tous les spécialistes.

« La crise du coronavirus, les reports potentiels d’achats de flottes par les entreprises liés à la chute du prix du pétrole, et l’attentisme observé sur l’acquisition de nouveaux modèles ont contribué à cette prévision », indiquent les experts de Wood MacKenzie. Les ventes retrouveront un niveau comparable à celui de 2019 seulement en novembre 2020 en Chine, et seulement en décembre 2020 en Europe, estime le cabinet.

Wood Mackenzie souligne notamment que la crise actuelle entraînera des retards dans le lancement de nouveaux modèles, dont beaucoup sont prévus cette année. « Ces nouveaux véhicules doivent être testés et homologués. C’est un vrai risque pour l’industrie », renchérissent de leur côté les analystes de Goldman Sachs, qui viennent de publier une étude sur l’automobile.

Plusieurs experts du secteur sont toutefois plus optimistes. « Nous avons élaboré plusieurs scénarios, modélisant des durées de confinement plus ou moins longues », explique Roland Irve, du cabinet spécialisé suédois EV-Volumes. « Selon le plus probable, qui prévoit 3 mois de confinement en Europe, et 2 mois au Japon et aux Etats-Unis, nous prévoyons une hausse des ventes de 36 % par rapport à 2019. Et même dans la pire des hypothèses, nous prévoyons encore une hausse de 12 % », poursuit le spécialiste. « Les véhicules électrifiés sont plus résilients que le marché. Les ventes seront soutenues par des subventions, en Chine et un peu partout dans le monde, ainsi que par les objectifs CO2 en Europe. Et le marché dans son ensemble va repartir, car les consommateurs vont vouloir éviter les transports en commun », indique M. Irve. Le gouvernement chinois a déjà annoncé début avril que les aides à l’achat de voitures électriques qu’il prévoyait de stopper fin 2020 seraient prolongées jusqu’en 2022.

L’analyste allemand Matthias Schmidt, qui tablait sur 700 000 ventes de véhicules électriques en Europe de l’Ouest cette année, a revu ses prévisions à la baisse, à 550 000 unités, un chiffre qui reste néanmoins très largement supérieur aux 350 000 unités enregistrées en 2019. « Je table toujours sur une pénétration de 5 % », indique-t-il. « Les constructeurs auront toujours des objectifs CO2 à respecter, et les gouvernements soutiendront les ventes car ils ne voudront pas que leurs industriels aient de lourdes amendes à payer. Les commandes sont toujours là, il y aura des rattrapages sur la deuxième moitié de l’année ».

Source : LESECHOS.FR (16/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.