Fermer
France

Vers un doublement des tarifs des amendes et du stationnement à Paris ?

Le #Paris - #Stationnement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La mairie de Paris envisagerait de doubler le montant des amendes pour non paiement du stationnement, qui passerait de 17 à 36 euros, et d’augmenter d’au moins 50 % le tarif horaire dudit stationnement, croit savoir LE PARISIEN (2/7/14). « L’automobiliste paye entre 1,20 euro et 3,60 euros de l’heure pour se garer dans les rues », ce qui rapporte, « si l’on ajoute le stationnement résidentiel, pas moins de 65 millions d’euros par an à la Ville », précise le journal. A cette hausse s’ajouterait « l’augmentation du PV pour stationnement – la majorité parisienne envisage de le doubler, en le faisant passer de 17 à 36 euros – que la ville souhaite appliquer dès l’année 2016 lorsque le montant des amendes pourra être fixé commune par commune », poursuit le quotidien.

L’objectif de la municipalité serait de « rendre la contravention réellement dissuasive et d’inciter les automobilistes à s’acquitter de leur ticket de parking ». Aujourd’hui, selon la mairie, seuls 15 % des automobilistes passent prendre un ticket à l’horodateur.

LE PARISIEN souligne qu’il s’agirait également pour la mairie de « faire entrer de l’argent frais dans les caisses, le mois dernier, Anne Hidalgo a avoué qu’il lui manquait 400 millions d’euros pour boucler le budget de la ville ».

Avec trois millions de procès-verbaux pour le seul stationnement distribués en 2012 dans la capitale, l’automobiliste parisien est le plus verbalisé de France, relève le journal, mais aussi le moins bon payeur, puisque seuls 13 % des conducteurs s’acquittent de leur contravention dans les délais légaux.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.