Fermer
France

Vers un alignement de la fiscalité sur le gazole non routier

Analyse de presse de 14H00 - Le #Fiscalité - #Gazole
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bruno Le Maire a indiqué le 1er septembre que l’alignement de la fiscalité sur le gazole non routier serait progressif sur trois ans à partir du 1er juillet 2020 et qu’il serait accompagné de mesures afin d’aider les professionnels du bâtiment à rester compétitifs.

Il s’agira notamment de permettre aux entreprises « d’appliquer ces augmentations dans leurs contrats avec l’Etat et les collectivités », ainsi que de « prévoir un taux minimal d’avance avec les PME lorsqu’elles sont en contrat avec les collectivités et établissements publics, une obligation qui existe déjà pour l’Etat », a expliqué le ministre de l’Economie et des Finances à l’occasion de l’émission dominicale « Le Grand Rendez-vous » d’Europe1, CNews et Les Echos.

Interrogé initialement sur la grogne des transporteurs routiers, le ministre n’a en revanche annoncé aucune nouvelle mesure concernant ce secteur, qui exprime fortement son mécontentement face aux mesures d’alignement de la fiscalité sur le gazole. « Nous avons pris le temps de la consultation et de la concertation avec les transporteurs », a assuré le ministre, pour qui cet alignement est « logique d’un point de vue environnemental ». Les principales organisations de transporteurs menacent le gouvernement de manifestations à la rentrée s’ils ne sont pas entendus sur ce sujet.

Source : AFP (1/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.