Fermer
Europe

Vers des tests de véhicules autonomes transfrontaliers en Allemagne, France et Luxembourg

Analyse de presse de 14H00 - Le #Allemagne - #Essai - #France - #Luxembourg - #Véhicule autonome
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’université technique et économique de la Sarre prévoit de réaliser des essais de véhicules autonomes transfrontaliers, sur une zone de test s’étendant de Sarrebruck à Metz, en passant par le sud du Luxembourg.

« Nous devons apprendre à parler le même langage en terme de technologie des transports », a déclaré le directeur du groupe de recherche de l’université, Horst Wieker.

De ce fait, les différentes infrastructures des trois pays devront être interconnectées, afin qu’une plateforme informatique commune puisse permettre la circulation de véhicules autonomes dans les trois pays.

Par exemple, dans ces pays, les feux tricolores ne fonctionnent pas nécessairement de la même façon (avec une étape optionnelle au feu orange non seulement entre le feu vert et le feu rouge, mais aussi entre le feu rouge et le feu vert).

De plus, selon les pays, les voitures doivent marquer l’arrêt à un feu avant la ligne blanche ou sur la ligne.

Outre ces différences en termes de code de la route, les réseaux mobiles doivent aussi être interconnectés, pour qu’un véhicule autonome continue à recevoir et transmettre des données, lorsqu’il passera du réseau de communication d’un pays à celui du pays voisin.

La France, l’Allemagne et le Luxembourg s’étaient décidé à réaliser des tests transfrontaliers de véhicules autonomes dès septembre 2017.

Source : AUTOMOBILWOCHE

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.