Fermer
France

Valeo réémet 125 millions de dollars d’obligations convertibles

Le #Emission obligataire - #Valeo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Cinq mois après une première opération réussie, Valeo a choisi d’émettre à nouveau des obligations convertibles non dilutives en dollar. Il a ainsi levé 125 millions de dollars qui viennent s’ajouter aux 450 millions de juin dernier. L’instrument utilisé par le groupe se distingue d’une obligation convertible traditionnelle par le fait que le risque de dilution du capital, en cas de conversion des obligations, est couvert par une option souscrite par l’émetteur. Au final, il se comporte comme une obligation classique, mais permet de profiter des conditions de financement favorable qu’offre le marché des convertibles grâce à l’appétit des investisseurs. « Avant l’opération, les titres existants s’échangeaient sur le marché secondaire à environ 108 % de leur valeur faciale, explique Bruno Magnouat, chez Société Générale. Nous avons placé les nouveaux titres à 107 %. » Pour Valeo, le taux de cette émission, hors coût de l’option protectrice, est de – 1,45 %. (ECHOS 7/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.