Fermer
France

Valeo expose ses objectifs pour la période 2020-2022

Analyse de presse de 14H00 - Le #Prévisions - #Valeo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lors de sa journée investisseurs organisée le 10 décembre, le directoire de Valeo a présenté ses objectifs. Au terme de la période 2020-2022, le groupe présidé par Jacques Aschenbroich vise une performance supérieure de 5 points au marché automobile. Valeo compte également améliorer sa profitabilité et ainsi porter sa marge d’Ebitda à plus de 15 % de son chiffre d’affaires en 2022, contre 12,6 % en 2018. Cette progression, assortie d’une gestion stricte de ses investissements, conduiront l’équipementier à accroître la génération de flux de trésorerie à un niveau compris entre 1,3 et 1,5 milliard d’euros. Cela reviendra à doubler les chiffres par rapport à la période 2017-2019.

Valeo a cependant très nettement abaissé les objectifs de sa coentreprise avec Siemens dans les moteurs électriques. Le groupe évoque désormais un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros en 2022, contre plus de 2 milliards précédemment. Cet objectif de 2 milliards d’euros a été ajourné à 2024. La coentreprise, sur laquelle l’équipementier a beaucoup misé, vise une marge d’Ebitda à 8 % des ventes et des flux de trésorerie à l’équilibre en 2022.

En marge de la présentation de ce plan, Valeo a dévoilé 12 nouvelles plateformes technologiques clés qui permettent de renforcer son leadership dans les domaines de l’électrification et des ADAS. « Ces plateformes technologiques nous confèrent un avantage compétitif en créant d’importantes barrières à l’entrée. Elles nous permettront d’augmenter significativement notre contenu moyen par véhicule et renforceront notre résilience dans un marché incertain, tout en réduisant nos dépenses de R&D et nos investissements en pourcentage de chiffre d’affaires », a commenté M. Aschenbroich.

Source : JOURNALAUTO.COM (10/12/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.