Fermer
France

Valeo et Siemens créent une coentreprise dédiée aux systèmes de propulsion de voitures électriques et hybrides

Le #Coentreprise - #Electrique - #Hybride - #Hybride rechargeable - #Siemens - #Valeo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Valeo et Siemens ont annoncé le 1er décembre avoir mis en place leur coentreprise dédiée au marché prometteur des systèmes de propulsion de voitures électriques et hybrides, dont elles avaient annoncé la création en avril. Cette coentreprise, qui « devient immédiatement opérationnelle », a pris le nom de « Valeo Siemens eAutomotive GmbHa », ont précisé les partenaires dans un communiqué commun. Louis Pourdieu, issu de Valeo, a été nommé président directeur général et Peter Geilen, un cadre de Siemens, a été désigné directeur financier.

Comme déjà annoncé, l’entreprise détenue à 50-50 par Valeo et Siemens est basée à Erlangen, en Bavière (dans le Sud de l’Allemagne). Elle compte « 1 000 collaborateurs au total », précise le communiqué commun, avec des centres de recherche dans quatre pays (France, Allemagne, Norvège et Chine) et sept usines, dont deux en Allemagne et trois en Chine.

La coentreprise proposera « une gamme complète de composants et systèmes haute tension innovants (supérieure à 60 volts) destinés à tous les types de véhicules électriques (hybrides, hybrides rechargeables et électriques) : moteurs électriques, chargeurs embarqués, onduleurs, convertisseurs », avaient annoncé les deux groupes au printemps, lors de l’annonce de sa création.

L’électrification des groupes motopropulseurs représente une tendance lourde de l’industrie automobile mondiale, au nom de la réduction de la consommation et donc des émissions de CO2 exigée par la réglementation, en particulier en Europe à l’horizon 2020. Le communiqué de Valeo et Siemens assure à ce propos que « le marché des composants pour véhicules électriques devrait afficher un taux de croissance annuel moyen supérieur à 20 % d’ici à 2020 ». (AFP 1/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.