Fermer
France

Valeo a augmenté son bénéfice net de 20 % au premier semestre

Le #Résultat financier - #Valeo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Valeo a enregistré un bond de 20 % de son bénéfice net au premier semestre de 2017, à 506 millions d’euros, en partie grâce à des ventes en forte hausse en Asie. La hausse des ventes au deuxième trimestre (+ 12 %) n’est certes pas aussi fulgurante qu’au premier (+ 22 %), mais l’équipementier a tout de même réalisé sur l’ensemble du semestre un chiffre d’affaires de 9,46 milliards d’euros, en hausse de 16 %. Cette croissance a été amplifiée par des effets de change positifs et les récentes acquisitions du groupe en Allemagne (Peiker, Spheros) et au Japon (Ichikoh). A devises et périmètre constants, l’activité aurait augmenté de 9 %.

Dans son activité principale, la « première monte » destinée aux véhicules neufs, Valeo a enregistré une forte hausse de ses ventes en Asie (+ 33 %), à la fois grâce à « des gains de parts de marché » en Chine et à l’acquisition d’Ichikoh, qui a compensé des difficultés en Corée du Sud liées, selon le groupe, au « contexte géopolitique » entre Séoul et Pékin. Les recettes de la « première monte » ont augmenté à un rythme moins soutenu en Europe (+ 8 %) et en Amérique du Nord (+ 12 %), de sorte que la part de l’Asie dans cette activité s’est accrue de 4 points, à 29 %, principalement au détriment de l’Europe de l’Ouest (- 3 points, à 32 %).

Ce glissement géographique est encore plus avancé dans les prises de commandes : sur un total de 14,9 milliards d’euros au premier semestre, 41 % sont localisées en Asie, 36 % en Europe et 20 % en Amérique du Nord. Ces chiffres ne tiennent toutefois pas compte des 3 milliards d’euros de commandes de la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive, créée fin 2016 pour fournir des composants de voitures électriques et hybrides.

L’équipementier met par ailleurs en avant le maintien de sa rentabilité, à commencer par sa marge brute, en légère progression, à 18,6 % du chiffre d’affaires (+ 0,3 point), soit 1,76 milliard d’euros, en dépit de « l’impact de l’intégration d’Ichikoh ». Valeo a déboursé 78 millions d’euros en début d’année pour prendre le contrôle du fabricant japonais de systèmes d’éclairage pour voitures. Le coût de l’opération a cependant pesé sur l’excédent brut d’exploitation (Ebitda), en repli à 12,8 % des ventes (- 0,1 point), et sur la marge opérationnelle, stable à 8 % du chiffre d’affaires. Ce rachat a aussi contribué au doublement de la dette nette de Valeo, passée en six mois de 537 millions à 1,18 milliard d’euros.

Pas de quoi inquiéter le groupe, qui maintient ses objectifs pour l’année en cours, à savoir une croissance de son chiffre d’affaires « supérieure de plus de 5 points à celle du marché » et une « légère hausse » de sa marge opérationnelle. Pour y parvenir, Valeo compte notamment sur le rachat de l’Allemand FTE, engagé depuis plus d’un an et toujours en attente d’une autorisation de la Commission européenne. Afin de lever les « doutes » de Bruxelles, l’équipementier français a annoncé la semaine dernière qu’il comptait céder certaines de ses activités à l’Italien Raïcam. (AFP 20/7/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.