Fermer
Royaume-Uni

Une zone à très faibles émissions est entrée en vigueur à Londres

Analyse de presse de 14H00 - Le #Londres - #Zone à très faibles émissions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Une zone à très faibles émissions est entrée en vigueur à Londres le 8 avril.

Les conducteurs de voitures, d’utilitaires légers et de deux roues anciens et plus polluants doivent désormais débourser 12,50 livres (14,50 euros) par jour pour circuler dans le centre de la capitale britannique, en vue d’améliorer la qualité de l’air. Les voitures à essence qui ne satisfont pas à la norme Euro-4 et les modèles diesel qui ne satisfont pas aux normes Euro-6 sont concernés par cette taxe.

Du lundi au vendredi, pendant la journée, la plupart des automobilistes doivent également acquitter une taxe d’embouteillage de 11,50 livres pour circuler dans la même zone, qui est comprise entre King’s Cross au Nord, la City à l’Est, le Musée impérial de la guerre au Sud et Buckingham Palace à l’Ouest.

« La zone à très faibles émissions est au coeur de nos plans pour assainir l’air de Londres – les plans les plus audacieux d’une ville dans le monde, et tous les yeux sont braqués sur nous », a déclaré le maire de Londres Sadiq Khan.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (8/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.