Fermer
France

Une partie du Programme d’Investissements d’Avenir sera dédiée à la formation dans le secteur automobile

Le #PFA
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Parmi les principaux problèmes des adhérents des Aria régionales (les organismes fédérant les TPE, PME, ETI et grandes entreprises du secteur automobile implantées dans une même région) remontées à la PFA (Plateforme de la Filière Automobile) figure notamment « le manque de compétences ». « Les entreprises du secteur automobile rencontrent un problème de recrutement de compétences dans certains domaines, lié principalement à un problème d’attractivité de la filière. Elle n’est pas assez attractive pour des métiers traditionnels, comme celui de fondeur par exemple, ou pour les métiers d’avenir comme ceux qui concernent la cybersécurité », explique Eric Poyeton, directeur général de la PFA.

Aussi, pour répondre à cette problématique, la PFA a obtenu qu’une partie des fonds du PIA dédié au programme « Partenariats pour la Formation professionnelle et l’emploi » (PFPE) soit attribuée à l’automobile. Ce programme a pour but de « favoriser la création de synergies entre actions pédagogiques et gestion des ressources humaines » par le biais de partenariats entre entreprises et organismes de formation (universités, écoles, lycées, CFA ou organismes privés) auxquels peuvent s’associer les organisations professionnelles et les collectivités territoriales. Sont sélectionnés et soutenus financièrement des projets uniquement inscrits dans une dynamique territoriale et dans un même bassin ou filière. Ce sont donc les Aria qui pourront présenter des projets pour leurs entreprises adhérentes.

« Pour le moment, notre dossier a été jugé recevable, mais il n’est pas encore effectif. Une fois que tout sera signé, la filière automobile disposera d’une enveloppe de 15 millions d’euros pour l’aider à booster ses compétences », indique M. Poyeton, précisant que cela devrait être opérationnel au courant de cette année. (AUTOACTU.COM 11/5/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.