Fermer
France

Une cinquantaine d’entreprises de la filière diesel en « difficulté sérieuse »

Analyse de presse de 14H00 - Le #Diesel - #Emploi - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Une cinquantaine d’entreprises de la filière diesel en France se trouvent dans une situation de « difficulté sérieuse » face à la transition de l’industrie automobile vers d’autres sources d’énergie, a indiqué le 10 juillet la Direction générale des entreprises (DGE). « Nous avons identifié, dans l’ensemble des sous-traitants de la chaîne diesel, un premier quart qui a un vrai risque parce que très lié » à ce type de motorisation, a expliqué Thomas Courbe, directeur général de la DGE lors de la présentation à la presse du rapport annuel de cette administration, chargée de soutenir la compétitivité des entreprises.

Selon ses chiffres, il s’agit de 54 sites qui représentent environ 13 400 emplois. Ce premier quart est « potentiellement en difficulté sérieuse », a-t-il prévenu. Un autre quart des entreprises exposées « doit évoluer », mais « cette évolution apparaît possible si elle est accompagnée », a affirmé M. Courbe, qui a estimé que la moitié des entreprises restantes devrait « réussir à s’adapter ». « Nous concentrons nos efforts sur les deux premiers quarts », a-t-il ajouté.

Source : AFP (10/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.