Fermer
Norvège

Un véhicule neuf sur deux vendu en Norvège est hybride ou électrique

Le #Hybride - #Véhicule électrique - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les véhicules hybrides et électriques ont représenté la moité des nouvelles immatriculations en Norvège depuis le début de l’année.

Le ministre du Climat et de l’Environnement Vidar Helgesen a salué un « jalon ». « Le secteur du transport est le plus gros défi de la politique climatique dans la décennie à venir. Nous devrions réduire les émissions d’au moins 40 % d’ici à 2030 et […] cela passe par l’électrification du parc automobile », a indiqué le ministre à l’AFP (6/3/17).

« Il est important de démontrer qu’il est possible de parvenir à une solution technologique et à une transformation du marché dans le transport. A cet égard, la Norvège est un laboratoire politique où l’on démontre que ça peut aller vite pour peu qu’on ait les bons mécanismes incitatifs », a ajouté le ministre.

La Norvège taxe très lourdement les voutures diesel et à essence et encourage l’achat de véhicules propres en les exemptant de la quasi-totalité des taxes. Les propriétaires de ces véhicules bénéficient de nombreux autres avantages, tels que la gratuité des péages urbains, des ferries et du stationnement dans les parkings publics, mais aussi la possibilité de circuler dans les couloirs de bus.

Les autorités norvégiennes se sont fixé l’an dernier l’objectif qu’aucune voiture neuve vendue dans le pays après 2025 ne soit à énergie exclusivement fossile.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.