Fermer
Allemagne

Un procès « collectif » contre Daimler doit s’ouvrir vendredi

Analyse de presse de 14H00 - Le #Captive - #Daimler - #Emissions - #Justice - #Mercedes - #Mercedes-Benz-Bank - #Plainte
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Des propriétaires de véhicules du groupe Daimler affectés par les manipulations des niveaux d’émissions doivent ouvrir une procédure modèle (sorte de plainte « collective » dans laquelle un plaignant de référence est choisi comme modèle et dont le résultat de la plainte sera ensuite appliqué pour les autres plaignants) contre Mercedes-Benz-Bank, ce vendredi 25 janvier.

Environ 600 propriétaires de voitures du constructeur allemand veulent attaquer la captive de Daimler, Mercedes-Benz Bank, pour s’être vus refuser leur droit de rétractation pour leur contrat d’achat d’un modèle du constructeur (dans la large majorité des cas, des diesel).

Ces acheteurs voulaient rendre leur voiture, notamment pour éviter de futures interdictions de circulation.

Mercedes-Benz-Bank considère que cette plainte est infondée.

Par ailleurs, dans trois plaintes individuelles, Daimler s’est vu condamné à verser des dédommagements compris entre 25 000 et 40 000 euros à des propriétaires de Mercedes diesel.

Ces véhicules utilisaient le principe de « fenêtre thermique » (qui permet de désactiver le système de réduction des émissions en cas de températures trop basses ou trop élevées, afin de protéger le moteur), afin de manipuler leurs niveaux d’émissions.

Le principe de « fenêtre thermique » n’étant pas illégal, ces trois jugements risquent de faire jurisprudence et pourraient entraîner une vague de plaintes contre Daimler.

Source : SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (18/1/19), AUTOMOBILWOCHE (19/1/19), HANDELSBLATT (20/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.