Fermer
France

Un opérateur privé devrait annoncer la semaine prochaine l’installation de 16 000 bornes de recharge de V.E.

Le #Borne de recharge
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron a déclaré le 27 novembre lors de la 3ème Conférence environnementale censée fixer la feuille de route verte du gouvernement pour 2015 qu’un opérateur privé allait annoncer « la semaine prochaine » l’installation de 16 000 bornes de recharge pour les véhicules électriques en France. Le déploiement de ces infrastructures constitue l’un des points principaux de la loi sur la transition énergétique. Son objectif est d’atteindre les 7 millions de points de recharge d’ici à 2030.

La loi visant à faciliter l’installation des bornes de recharge pour les véhicules électriques dans l’espace public a été adoptée cet été au Parlement. Elle prévoit d’exonérer de redevance l’opérateur qui implante, dans le cadre d’un projet de dimension nationale, des bornes de recharge sur le domaine public. Cet opérateur pourra être l’Etat, une société privée seule ou dans laquelle l’Etat aura une participation.

« La mobilité, c’est 15 % de notre PIB » et presqu’un million et demi de personnes travaillent dans ce secteur en France, a souligné M. Macron. Sur les 34 plans industriels de la France, onze concernent la transition énergétique, dont « sept concernent la mobilité », a-t-il ajouté. (AFP 27/11/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.