Fermer
Etats-Unis

Un juge fédéral donne deux semaines à Tesla et la SEC pour trouver un accord

Analyse de presse de 14H00 - Le #Communication - #Justice - #SEC - #Tesla
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Aux Etats-Unis, un juge fédéral de New York, Alison Nathan, a donné deux semaines au directeur général de TeslaElon Musk, et à la SEC, le gendarme américain de la Bourse, pour parvenir à un accord concernant le différend lié aux tweets frénétiques de M. Musk qui tromperaient les investisseurs qui les oppose. 

Mme Nathan a demandé aux deux parties de se rencontrer et de se concerter pendant au moins une heure pendant cette période. Elle a précisé que M. Musk pouvait toujours être condamné pour « outrage » par le tribunal à l’issue des deux semaines. Le dirigeant de Tesla, qui était présent à l’audience new-yorkaise, a affirmé qu’il serait « certainement » capable de parvenir à un réglement du conflit avec la SEC.

Le gendarme de la Bourse reproche à M. Musk de ne pas avoir respecté une clause d’un accord à l’amiable conclu entre les deux parties en octobre dernier, qui stipulait que toute communication du dirigeant « contenant ou pouvant contenir des informations susceptibles d’affecter Tesla ou ses actionnaires » devait être passée en revue par les juristes de l’entreprise avant d’être publiée. Selon la SEC, M. Musk n’a pas respecté cette clause lorsqu’il a tweeté, le 19 février, que Tesla allait produire 500 000 voitures en 2019.

Source : AFP (4/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.