Fermer
Etats-Unis

Un juge américain a fixé un nouvel ultimatum à Volkswagen

Le #EPA - #Gouvernement - #Plainte - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le juge américain Charles Breyer a donné au groupe Volkswagen jusqu’au 24 mars pour savoir si le plan de mise aux normes de ses véhicules diesel affectés par le scandale des moteurs truqués a été validé ou non par l’EPA (Agence américaine en charge de la protection de l’environnement).

Le juge Breyer est chargé de superviser les quelque 500 plaintes déposées contre le groupe Volkswagen suite au scandale des moteurs truqués. En outre, une nouvelle plainte en recours collectif a été déposée devant ce juge en début de semaine (cf. revue de presse du 25/2/16).

Rappelant que le scandale des moteurs truqués avait été dévoilé en septembre, le juge Breyer a donc indiqué qu’avec ce délai supplémentaire de près d’un mois, Volkswagen aura au total bénéficié de 6 mois pour établir un plan de remise aux normes de ses véhicules qui soit acceptable par les autorités américaines.

Ainsi, d’ici au 24 mars, le juge Breyer veut une « réponse définitive » concernant le statut des réparations à réaliser.

L’avocat de Volkswagen Robert Giuffra a indiqué que le groupe allemand avait fait des progrès dans sa recherche d’un accord avec le Département de la Justice, l’EPA (agence américaine en charge de la protection de l’environnement) et l’agence californienne CARB. L’avocat a en outre ajouté que Volkswagen s’engageait à résoudre ce problème aussi rapidement que possible. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 25/2/16, AFP 26/2/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.