Fermer
Mexique

Un équipementier japonais abandonne un projet d’usine au Mexique

Le #Equipement - #Investissement - #Libre-échange - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le fabricant japonais de composants de freins d’automobiles, Nisshinbo Holdings, a fait savoir qu’il excluait dans l’immédiat de construire une nouvelle usine au Mexique, en raison d’incertitudes liées à la politique protectionniste de Donald Trump.

« Nous sommes revenus au point de départ concernant le projet d’usine pour laquelle le Mexique constituait l’option privilégiée. Nous pensons que nous devons la construire ailleurs », a déclaré un dirigeant du groupe, Takayoshi Okugawa. « Nous n’avions pas officiellement décidé de construire au Mexique, mais ce pays était le lieu favori. Nous reprenons la réflexion une étape en arrière et étudions diverses possibilités », a précisé le dirigeant.

Selon le quotidien japonais Nikkei, c’est officiellement la première fois qu’une entreprise japonaise abandonne un projet en raison des intentions de Donald Trump de renégocier l’accord nord-américain (Aléna), avec un possible impact sur les constructeurs d’automobiles et leurs fournisseurs qui ont fait du Mexique une base arrière.

Nisshinbo Holdings, qui a des activités également dans l’électronique et l’énergie, contrôle environ 15 % du marché mondial des systèmes de friction de freins d’automobiles.

Le fabricant de verre et vitres Asahi Glass a lui aussi laissé entendre cette semaine lors de l’annonce de ses résultats qu’il renonçait pour l’heure à étendre le portefeuille de produits fabriqués au Mexique en attendant de voir l’évolution de la situation, selon des propos rapportés par les médias. (AFP 9/2/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.