Fermer
Malaisie

Toyota va construire une nouvelle usine en Malaisie

Le #Investissement - #Toyota - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota va construire un nouveau site d’assemblage de véhicules en Malaisie pour un montant de 49 milliards de yens (près de 400 millions d’euros), avec un démarrage des opérations prévu début 2019.

« Toyota a décidé de réorganiser son système de production en Malaisie, étant donné la croissance progressive du marché malaisien, en créant une nouvelle usine », a annoncé le constructeur. Ces nouvelles installations, mises en place par l’intermédiaire de sa coentreprise locale, produiront 50 000 voitures par an et seront dotées des dernières technologies de pointe, assure Toyota.

« Cette usine fait partie de nos efforts pour créer de nouveaux sites compétitifs, après les décisions prises l’an dernier de bâtir une nouvelle usine au Mexique et une ligne supplémentaire en Chine, et l’inauguration cette année de deux usines de moteurs en Indonésie et au Brésil », a commenté un responsable du groupe, Tatsuro Takami. Le site malaisien viendra compléter l’usine actuelle établie en 1968, qui se concentrera dès lors exclusivement à la fabrication de véhicules utilitaires. Les installations sont situées dans l’Etat de Selangor, non loin de la capitale Kuala Lumpur.

Toyota, qui compte environ 6 500 employés en Malaisie, y a vendu 96 000 voitures sous sa marque en 2015, pour un marché total de 667 000 unités, en stagnation par rapport à un an plus tôt. Au cours des premiers mois de 2016, les ventes ont cependant fortement reculé, notamment en raison de hausses de prix des constructeurs pour compenser la faiblesse du ringgit. Entre janvier et mars, le marché a chuté de 23 %, tandis que celles de Toyota ont baissé de 37 %. (AFP 25/5/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.