Fermer
Etats-Unis

Toyota tente de relancer sa marque Scion

Le #Modèle - #Toyota - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion du salon de l’Automobile de New York, Toyota va présenter deux nouveaux modèles de la marque Scion, en mauvaise posture en Amérique du Nord. Le constructeur veut tenter de redonner un nouveau souffle à la marque, avec la iM, dont le concept a déjà été vu au salon de Los Angeles et qui n’est autre qu’une Auris, et la iA, une berline compacte proche de la Mazda2.

Ces nouveaux modèles vont bénéficier du partenarait noué avec Mazda et seront d’ailleurs produits dans la nouvelle usine mexicaine de ce dernier. Doug Murtha, responsable de la marque Scion, indique qu’il s’agit « d’une nécessaire évolution pour élargir le spectre de la marque, toujours ancrée dans un territoire dédié aux jeunes clients, mais avec des propositions moins décalées ». Le design de ces deux nouveautés est d’ailleurs plus conventionnel que celui des autres modèles.

Les ventes de Scion aux Etats-Unis n’ont totalisé que 58 000 unités l’an passé, loin de l’objectif initial des 100 000 unités. Avant la crise, les ventes de la marque atteignaient 173 000 unités (volume de 2006). (AUTOMOTIVE NEWS 18/3/15, JOURNAL DE L’AUTOMOBILE 19/3/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.