Fermer
Japon

Toyota rappelle plus de 1,6 million de véhicules pour des problèmes d’airbags

Analyse de presse de 14H00 - Le #Rappel De Véhicule - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota a annoncé le rappel de plus de 1,6 million de véhicules dans le monde pour des problèmes d’airbags, après déjà deux rappels massifs depuis septembre.

Dans un premier cas, Toyota rappelle 1,06 million de voitures. L’Europe est particulièrement affectée avec 946 000 véhicules concernés, essentiellement des modèles Avensis et Corolla, dont environ 81 000 en France. Le système d’airbag devra être remplacé. « Un court-circuit interne pourrait se produire et endommager le système », explique le groupe. « Dans certains cas, le voyant d’alerte pourrait s’allumer et le ou les airbags, ainsi que les dispositifs qui permettent aux ceintures de se bloquer lors d’un choc violent et d’éviter la projection en avant de l’occupant, pourraient être désactivés ». « Dans d’autres cas, ces systèmes pourraient se déployer par inadvertance », ajoute Toyota. « Ces conditions sont susceptibles d’augmenter le risque de blessure ou d’accident », précise le constructeur qui n’a toutefois pas connaissance d’incident au Japon. Il n’est pas en mesure de fournir des données pour les autres pays.

Toyota a par ailleurs fait état d’un autre rappel portant cette fois sur 600 000 voitures, dont 255 000 en Europe (13 400 en France). Ces véhicules, déjà affectés par des rappels précédents, doivent se faire installer un nouveau gonfleur d’airbag côté passager. Le système actuel, produit par Takata, « présente un risque de déploiement anormal en cas d’accident ».

Début septembre, Toyota avait averti plus d’un million de propriétaires de véhicules hybrides d’un possible risque d’incendie. Un mois plus tard, il rappelait 2,43 millions de voitures, là encore des Prius.

Source : AFP (1/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.