Fermer
Japon

Toyota rappelle 6,39 millions de véhicules dans le monde

Le #Modèle - #Rappel De Véhicule - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota a annoncé qu’il rappelait 6,39 millions de véhicules dans le monde à cause de divers problèmes techniques, parmi lesquels des câbles de sacs gonflables et des supports de colonne de direction défectueux. La plupart des voitures ont été produites entre 2004 et 2010.

Quelque 2,34 millions des véhicules sont rappelés en Amérique du Nord, 1,09 million au Japon, 770 000 en Europe (dont 110 000 en France) et les 2,19 millions restants dans les autres régions du monde.

Une large palette de modèles sont concernés, de la citadine Yaris aux voitures de gamme moyenne comme les Corolla et Camry, en passant par les SUV RAV 4 et Fortuner, et par le petit monospace Ractis. Est aussi mis en cause un véhicule commercialisé par General Motors, le Pontiac Vibe, fabriqué par les deux groupes dans une usine commune désormais fermée.

La majorité des véhicules sont convoqués au garage pour un problème de câble spiral d’airbag, qui peut couper l’électricité de l’airbag et l’empêcher de fonctionner – auquel cas un voyant s’allume. Sur plus de 2 millions d’autres, un siège avant peut se « déverrouilller » et se déplacer librement vers l’avant ou l’arrière sans que l’utilisateur ne puisse le maîtriser. D’autres peuvent avoir du jeu dans le volant et quelques-uns connaissent un problème de démarreur.

Le constructeur a souligné qu’aucun accident n’était à déplorer. (AFP 9/4/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.