Fermer
Amérique du Nord

Toyota rappelle 520 000 véhicules en Amérique du Nord

Le #Rappel De Véhicule - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota rappelle 520 000 véhicules en Amérique du Nord pour divers problèmes techniques. Il s’agit notamment de 450 000 monospaces Sienna produits entre 2004 et 2011, dont 370 000 aux Etats-Unis et 80 000 au Canada, en raison d’un défaut sur la fixation de la roue de secours. Quelque 55 000 SUV Highlander fabriqués entre novembre 2013 et mai 2014 sont également rappelés, principalement aux Etats-Unis mais aussi au Canada et au Mexique, pour corriger un défaut de la ceinture de sécurité sur le siège passager avant. Environ 16 000 berlines de luxe Lexus GS250 et GS350 fabriquées en 2012 sont aussi concernées, essentiellement en Amérique du Nord mais aussi en Europe et en Chine. Un mauvais réglage de la pédale de frein peut entraîner une « décélération modérée » non voulue par le conducteur.

Toyota avait dû rappeler en urgence à la fin de 2009 et au début 2010 près de 9 millions de voitures dans le monde, notamment aux Etats-Unis, en raison d’accélérations intempestives dues au blocage de la pédale en posisiton enfoncée ou de freins réagissant tardivement. Désormais très prudent, le groupe japonais procède régulièrement à des rappels massifs, y compris pour des problèmes n’engageant pas la sécurité du véhicule. Début avril, il a rappellé 6,39 millions de véhicules dans le monde pour divers problèmes techniques, notamment pour un défaut sur les airbags. (AUTOMOTIVE NEWS, AFP 22/5/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.