Fermer
Asie du Sud-Est

Toyota participe à la levée de fonds de 2,5 milliards de dollars de Grab

Le #Investissement - #Start-up - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota est le dernier investisseur en date à participer à l’appel de fonds de Grab, spécialiste des services de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) en Asie du Sud-Est, qui espère lever 2,5 milliards de dollars (2,1 milliards d’euros) via cette opération.

Toyota Tsusho, dont Toyota est premier actionnaire, a investi un montant non précisé dans Grab, ont annoncé mercredi les deux sociétés. L’Asie du Sud-Est est devenue un enjeu clé pour les start-ups technologiques, qui cherchent à capter un marché de plus de 600 millions de personnes.

Le Chinois Didi Chuxing, également spécialisé dans les VTC, et le Japonais SoftBank, qui figurent déjà parmi les investisseurs de Grab, vont tous deux apporter jusqu’à deux milliards de dollars dans ce nouveau tour de table. Grab compte en outre récolter quelque 500 millions de dollars de la part d’autres investisseurs, ce qui en fera le montant le plus important levé en une fois en Asie du Sud-Est.

Toyota a annoncé qu’il comptait installer son dispositif d’analyse de conduite dans les véhicules de Grab, dans le cadre de son développement de nouveaux services aux conducteurs. Le groupe japonais lancera un projet pilote d’installation de son logiciel TransLog sur 100 voitures de location gérées par Grab, permettant aux entreprises d’analyser les modes de conduite et d’améliorer l’accès aux services connectés.

Grab sera valorisé plus de six milliards de dollars à l’issue du tour de table, selon une source proche de la société. La start-up, lancée il y a cinq ans à Singapour, propose des services de location et de partage de voitures et de motos, ainsi que des services de taxi et de covoiturage, dans sept pays asiatiques, avec 1,2 million de conducteurs au total. (REUTERS 30/8/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.