Fermer
Japon

Toyota lance une nouvelle Prius hybride rechargeable sur secteur

Le #Hybride rechargeable - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota a lancé hier au Japon et lancera en mars en Europe un nouveau modèle de Prius PHV (hybride rechargeable sur secteur), présenté comme le nouveau « pilier » de sa stratégie écologique.

« Vingt ans se sont écoulés depuis le lancement de la première Prius, et nous venons de franchir la barre des 10 millions d’unités vendues », s’est félicité Takeshi Uchiyamada, président du conseil d’administration du groupe et « père » de la Prius. « Quelle est l’étape suivante après la technologie hybride? L’hybride rechargeable sur secteur (PHV) », a-t-il poursuivi.

Toyota avait inauguré dans le scepticisme en 1997 le concept hybride essence-électricité. Désormais, le constructeur commercialise 34 modèles différents de voitures hybrides, pour un total cumulé de 10,05 millions d’unités écoulées. Au Japon, cette technologie représente 40 % de ses ventes et en Europe 30 % environ.
Mais la concurrence des automobiles électriques se fait aujourd’hui plus forte, d’où cette volonté de Toyota de mettre l’accent sur une solution intermédiaire. Il devra cependant surmonter la méconnaissance du public envers les hybrides rechargeables sur secteur, souvent confondues avec les hybrides pures. Sa précédente génération de Prius PHV, mise sur le marché en 2012, a ainsi manqué son pari (seulement 75 000 unités vendues dans le monde).

« La différenciation avec la Prius n’était pas claire et l’autonomie insuffisante », a reconnu Moritaka Yoshida, président de la division des véhicules de moyenne taille. Grâce à l’utilisation d’une batterie lithium-ion de haute capacité et autres améliorations techniques, le nouveau modèle pourra être utilisé en mode électrique pendant 68,2 km, au lieu de 26,4 km auparavant, pour une vitesse maximale de 135 km/h (au lieu de 100 km/h), a précisé Toyota. L’automobiliste pourra ensuite passer en mode hybride pour les plus longues distances.

Le groupe met aussi en avant un temps de charge plus rapide, avec possibilité d’avoir un panneau solaire installé sur le toit, « une première au monde pour un véhicule de production de masse ». Ses objectifs de ventes restent cependant modestes pour l’instant, 52 000 unités par an, dont 30 000 au Japon, où la voiture est fabriquée. Aux Etats-Unis, elle est déjà disponible depuis novembre et s’est écoulée pour l’heure à 3 800 exemplaires. (AFP 15/2/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.