Fermer
Vénézuela

Toyota interrompt sa production eu Venezuela faute de pièces

Le #Equipement - #Importations - #Production - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les responsables de l’usine Toyota de Cumana au Venezuela ont annoncé « une interruption indéfinie de la production » du site à compter du 13 février en raison d’un manque de pièces détachées. « Nous fermerons d’abord pour une période de 45 jours en attendant que nous soient octroyées les devises nécessaires à l’importation de pièces détachées », a confirmé un dirigeant de Toyota Venezuela.

L’entreprise doit acheter ses pièces à l’étranger car le Venezuela n’en produit pas. Or, le pays a mis en place depuis 2003 un contrôle des changes très strict qui oblige les entreprises à passer par un organisme gouvernemental pour obtenir des devises en dollars. Pour tenter d’éviter la fuite de devises, cet organisme a récemment réduit de manière draconienne ses dotations en dollars, entraînant de fréquentes pénuries chez les grands groupes importateurs.

Selon la Chambre vénézuélienne de l’automobile (Cavenez), le Venezuela a produit 72 000 véhicules en 2013, en baisse de 30 % par rapport à l’année précédente (104 000 unités en 2013). (AFP 7/2/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.