Fermer
France

Toyota France s’organise pour être en mesure de redémarrer l’activité après-vente avant le 11 mai et la vente dès le 11 mai

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coronavirus - #Production - #Toyota - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Frank Marotte, président de Toyota France, indique que, pour préparer le redémarrage de son activité, la filiale a défini une charte de bonnes pratiques pour la protection sanitaire de ses employés et de ses clients. « Nous avons passé des commandes de masques, gants, gel hydroalcoolique et parois plastifiées. Il y a un peu de délai mais nous sommes confiants sur notre capacité à être prêts le 11 mai pour le commerce et un peu avant pour l’après-vente », souligne-t-il.

« L’incertitude la plus forte est sur le commerce VN et VO compte tenu de l’impact de la baisse du PIB, du ralentissement de l’économie et d’éventuelles faillites », explique le dirigeant. « Plusieurs modèles disent qu’un point de baisse de PIB correspond à – 3 points de marché. Nous sommes sur une hypothèse de – 25 % pour le marché automobile en 2020 », indique-t-il.

M. Marotte explique que la filiale prépare « la possibilité pour les clients d’avoir un décalage de paiement garanti par Toyota pour favoriser la reprise de confiance ». « Nous sommes entrés dans la crise avec un gros portefeuille sain et basé sur la croissance. Nous avons la chance depuis quelques années d’avoir une croissance relativement permanente avec une adéquation entre la demande client et les approvisionnements. Nous avons un commerce sain, sans à-coups avec un mix hybride extrêmement élevé ce qui nous aide fortement pour le respect de la transition écologique », se félicite-t-il.

« Au moment de l’entrée dans le confinement, il y avait un stock VN de 400 000 véhicules tout constructeurs confondus. Si on envisage un marché au moment de la reprise autour de 150 000 véhicules par mois avec le mois d’août, cela représente à peu près de 4 mois de stock. Nous sommes en dessous de la moitié de ce ratio, tout confondu entre notre stock et celui du réseau. Le réseau est conforme à l’objectif idéal d’un peu plus d’un mois de stock », ajoute-t-il.

« Nous pensons fortement qu’il ne faut pas remettre en cause la transition écologique et le mode de consommation vertueux. Nous souhaitons que le gouvernement français continue les efforts pour accompagner toutes les bonnes solutions de réduction des émissions de CO2, de l’hybride non rechargeable au véhicule électrique à batterie ou à hydrogène, en passant par les véhicules hybrides rechargeables.
Il faut que tous ces efforts de mise sur le marché d’offre compétitives sur ces technologies soient encouragés », estime M. Marotte. « Nous considérons qu’il faut continuer à faire des efforts [en matière de réduction des émissions de CO2]. Remettre en cause un objectif stratégique par contrainte momentané, ce n’est jamais excellent », estime-t-il.

Source : AUTOACTU.COM (21/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.