Fermer
Japon

Toyota et Suzuki discutent d’une alliance tournée vers les pays émergents

Le
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota et Suzuki auraient entamé des discussions portant sur la création d’une vaste alliance particulièrement axée sur les modèles compacts et les technologies environnementales, et tournée vers l’Inde et les autres marchés émergents, indique le quotidien japonais Nikkei.

« Toyota et Suzuki sont entrés en négociations. Ils vont discuter d’une stratégie axée sur les pays émergents avec une volonté de partage de leurs forces respectives dans le domaine de la sécurité, des technologies environnementales et des procédés de fabrication à faibles coûts », détaille le Nikkei.

Toyota pourrait tirer avantage de la position dominante de Suzuki en Inde, où Maruti-Suzuki représente 40 % du marché des voitures. Suzuki de son côté pourrait bénéficier des technologies hybrides ou à pile à combustible de Toyota, ainsi que de ses avancées en matière de sécurité.

« Les négociations entre les deux groupes vont se poursuivre et pourraient aussi s’accompagner d’une prise de participations croisées », ajoute le Nikkei.

Les ventes de Toyota s’établissent à quelque 10 millions de véhicules par an, et celles de Suzuki à 2,8 millions d’unités environ. (NIKKEI, AFP 27/1/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.