Fermer
Japon

Toyota est resté numéro un mondial en 2013

Le #Toyota - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota (marques Lexus, Scion, Daihatsu et Hino incluses) est resté numéro un mondial en termes de ventes l’an passé, avec 9,98 millions de véhicules écoulés, en hausse de 2 %, et compte dépasser les 10 millions d’unités cette année, a annoncé le constructeur.

Il a ainsi dépassé d’une courte tête ses concurrents américain General Motors (9,7 millions de véhicules écoulés) et allemand Volkswagen (9,5 millions). L’année dernière, Toyota a vu ses ventes progresser de 7 % aux Etats-Unis (à 2,24 millions d’unités), de 9 % en Chine (à 917 000 unités) et de 1 % en Europe (à 848 000 unités) ; en revanche, il a reculé de 5 % au Japon, à 2,30 millions d’unités.

Toyota avait perdu sa première place mondiale en 2011 au profit de General Motors, en raison du séisme et du tsunami du 11 mars de la même année dans le nord-est du Japon qui avait quasiment paralysé sa production, mais le groupe nippon l’avait recouvrée dès 2012. Il avait auparavant pris la tête du classement pour la toute première fois au début de la crise financière internationale en 2008, aux dépens de General Motors qui l’avait monopolisée auparavant pendant plus de 70 ans. (AFP 23/1/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.