Fermer
France

Toyota est optimiste pour son site d’Onnaing

Le #Production - #Toyota - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota compte sur le restylage de la Yaris pour soutenir à nouveau la production de son usine française et conforter ses ambitions à moyen terme. Le site d’Onnaing, qui emploie 3 900 personnes, a vu l’an dernier sa production croître de 4 %, à 237 800 unités. L’objectif cette année est d’au moins égaler ce niveau, voire d’atteindre une croissance d’environ 1 % en année pleine. « Notre ambition est de suivre au minimum le marché européen avec la nouvelle voiture », a récemment déclaré Luciano Biondo, président de Toyota Motor Manufacturing France. « Si on prend la période d’avril à avril, on est plutôt sur un objectif de 240 000 », a-t-il ajouté.

Les motorisations hybrides représentent 50 % des volumes produits à Onnaing et pourraient même monter à 55 % en 2017. L’usine exporte par ailleurs 10 % de sa production de Yaris vers l’Amérique du Nord. « Le fait que le restyling se passe bien, qu’on a un bon rythme en trois équipes, que la maison mère accepte qu’on fasse un produit sportif, tout cela montre que notre savoir-faire se développe et constitue de bons points pour pouvoir réussir notre projet », a souligné M. Biondo.

L’usine française de Toyota a pour l’ambition d’atteindre 300 000 unités produites par an à l’horizon 2020. (AUTOSTRATINTERNATIONAL 6/6/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.