Fermer
Japon

Toyota a annoncé le rappel de 1,9 million de Prius dans le monde

Le #Rappel De Véhicule - #Toyota
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Toyota a annoncé le rappel de 1,9 million de Prius dans le monde (dont près de 1 million au Japon, 700 000 aux Etats-Unis et 130 000 en Europe) en raison d’un problème lié au système hybride qui peut entraîner l’arrêt de la voiture. Les véhicules concernés ont été fabriqués entre 2009 et 2014.

Le constructeur a souligné que, dans la plupart des cas, le problème entraînait une perte de puissance signalée par un voyant, ce qui n’empêchait pas de conduire. Mais au pire, la voiture « ralentit jusqu’à s’arrêter », a-t-il ajouté. Toyota a expliqué que le problème provenait du logiciel du module de contrôle de l’inverseur du système hybride. Lorsqu’il est fortement sollicité, le « logiciel peut faire entrer le véhicule en mode de sécurité, limitant la puissance disponible pour la conduite. Dans de rares cas, le module de contrôle pourrait se réinitialiser, mettant hors service le système hybride » et entraînant l’arrêt du véhicule, a détaillé le constructeur.
« L’intervention consiste à reprogrammer le module. D’une durée d’environ 40 minutes, cette intervention sera entièrement gratuite pour le client », a-t-il déclaré.

Toyota a indiqué avoir été averti d’un peu plus de 400 cas, au Japon et aux Etats-Unis, ajoutant qu’aucun accident ni blessure n’avait été rapporté. Il s’agit du plus important rappel jamais effectué pour la Prius. (AFP, REUTERS 12/1/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.