Fermer
Japon

Takata pourrait revoir à la baisse ses prévisions annuelles

Le #Equipement - #Rappel De Véhicule - #Résultat financier - #Sac gonflable
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier automobile japonais Takata, qui doit publier le 5 février ses comptes du troisième trimestre 2014-2015, va probablement revoir à cette occasion ses prévisions annuelles. Il tablerait désormais sur une perte nette de 30 milliards de yens (225 millions d’euros), contre 25 milliards envisagés précédemment. Le groupe avait enregistré un bénéfice net de 7,7 milliards de yens (57,86 millions d’euros) un an plus tôt.

Takata, l’un des principaux fournisseurs d’airbags au monde, est dans la tourmente depuis plusieurs mois. Ses pièces défectueuses ont causé de nombreux rappels (environ 20 millions de véhicules concernés, dont un grand nombre en Amérique du Nord), des dizaines d’incidents et cinq décès, un sixième cas étant en cours d’investigation.

Cible d’une enquête pénale et de plusieurs plaintes aux Etats-Unis, l’équipementier est accusé d’avoir masqué le problème pendant des années et est très critiqué pour sa gestion de la crise.

Ses coussins de sécurité défaillants, produits dans les années 2000, peuvent exploser et projeter des fragments de métal et plastique sur les passagers. L’agent gonfleur utilisé (du nitrate d’ammonium) est notamment susceptible de se détériorer en cas d’exposition à une humidité excessive. (AFP 2/2/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.