Fermer
Japon

Takata double ses capacités de production d’airbags de remplacement

Le #Production - #Rappel De Véhicule - #Sac gonflable
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier japonais Takata a annoncé qu’il allait doubler ses capacités de production pour remplacer au plus vite les airbags défectueux liés à au moins cinq décès et à l’origine du rappel de plus de 20 millions de véhicules à travers le monde.

Face à la pénurie des pièces de remplacement, l’équipementier va porter à 900 000 kits par mois sa production à compter de septembre. Depuis janvier, Takata produit 450 000 kits par mois, contre 300 000 en décembre.

Le groupe, qui dit par ailleurs poursuivre ses tests pour analyser et comprendre le défaut des coussins mis en cause, travaille aussi avec des concurrents pour répondre à la demande des constructeurs affectés, ajoute-t-il.

Takata est touché depuis plusieurs mois par un vaste scandale d’airbags défectueux qui a conduit au rappel de plus de 20 millions d’automobiles dans le monde, dont environ 13 millions aux Etats-Unis.

Les autorités américaines, qui ont ouvert des enquêtes dont une pénale, reprochent à l’équipementier d’avoir masqué le problème pendant des années et critiquent sa gestion de la crise. Depuis quelques jours, elles infligent une amende de 14 000 dollars par jour à Takata, l’accusant de refuser de coopérer « totalement » aux investigations. (AFP 2/3/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.