Fermer
Etats-Unis

Takata devrait plaider coupable dans le cadre des airbags défectueux

Le #Enquête - #Rappel De Véhicule - #Sac gonflable
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’équipementier japonais Takata a accepté de plaider coupable aux Etats-Unis pour avoir volontairement fourni aux autorités américaines des informations erronées. Un accord portant sur un milliard de dollars (942 millions d’euros) pourrait être annoncé ce vendredi. Il permettrait de mettre un terme à l’enquête pénale ouverte sur les airbags défectueux du groupe japonais.

L’accord prévoit une amende pénale de 25 millions de dollars, une enveloppe pour dédommager les victimes de 125 millions, le solde de 850 millions devant aller aux constructeurs automobiles ayant subi des pertes liées à des rappels massifs de véhicules.

L’équipementier automobile, dont une centaine de millions d’airbags ont fait l’objet d’un rappel dans le monde, va également être suivi par un moniteur indépendant, selon les termes de l’accord. En 2015, l’Agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) avait, dans une procédure distincte, infligé une amende de 70 millions de dollars à Takata après que le groupe a reconnu avoir été au courant du défaut de ses airbags sans pour autant organiser à temps le rappel de ses produits.

Au moins 11 personnes ont été tuées et 184 personnes ont été blessées aux Etats-Unis dans des incidents ou des accidents impliquant des airbags fabriqués par Takata. (BOURSORAMA, AUTOMOTIVE NEWS 12/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.