Fermer
Japon

Suzuki Motor annonce un bénéfice net en hausse de 72 % au premier trimestre de 2017-2018

Le #Résultat financier - #Résultats commerciaux - #Suzuki
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Suzuki Motor a annoncé le 3 août un bond de 72 % de son bénéfice net au premier trimestre de 2017-2018, soutenu par une progression des ventes au Japon, en Inde et en Europe. Entre avril et juin, le constructeur japonais de petites voitures et deux-roues a dégagé un résultat net de 65,4 milliards de yens (environ 500 millions d’euros). Le gain d’exploitation a pour sa part augmenté de 44 %, à 85 milliards de yens, un chiffre supérieur aux attentes des analystes.

Contrairement à l’année précédente, Suzuki a bénéficié sur la période d’effets de change favorables (affaiblissement du yen notamment) et est parvenu à limiter les dépenses diverses, pour un chiffre d’affaires qui s’est élevé de 15 %, à 869,3 milliards de yens.

Dans la division automobile, qui a affiché recettes et profits en progression, il a pu s’appuyer sur de bonnes performances dans l’archipel nippon sur fond de lancement de nouveaux modèles (dont le WagonR et la Swift) : il y a écoulé 8 % de véhicules de plus qu’un an plus tôt.

A l’étranger, l’Inde, où le groupe détient une position dominante grâce à la part de 56 % détenue dans le premier constructeur national, Maruti Suzuki, s’est une nouvelle fois distinguée par une hausse des ventes en volumes de 14 %. Dans le reste de l’Asie, Suzuki a vu son activité se redresser en Indonésie (+ 12 %). Ailleurs, il s’est particulièrement bien porté en Europe (+ 19,8 %).

Toutes régions confondues, Suzuki a vendu 741 000 voitures (hors OEM, livraisons de véhicules produits pour d’autres constructeurs), soit une augmentation de 9,7 % sur un an qui le place en bonne position pour atteindre son objectif de 3 millions d’ici à la fin de l’exercice en mars 2018.

Du côté des deux-roues, qui représentent moins de 10 % de son chiffre d’affaires, le fabricant a retrouvé des couleurs après un précédent exercice morose : il a commercialisé au premier trimestre 378 000 unités dans le monde (+ 13 %) et espère atteindre 1,4 million sur l’année. Ses comptes d’exploitation sont en outre revenus dans le vert.

Enfin, sa division des produits nautiques a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 8 %, pour une rentabilité en recul.

Malgré ces résultats encourageants, la compagnie n’a pas modifié ses projections pour l’ensemble de l’exercice. Elle espère toujours accroître ses recettes de 7,3 %, à 3 400 milliards de yens (29,6 milliards d’euros au taux de change retenu par le groupe), mais les investissements de R&D requis pour rester dans la course technologique vont peser sur ses bénéfices : le résultat net, qui avait été gonflé en 2016-2017 par un gain exceptionnel, devrait diminuer de 9,4 %, à 145 milliards de yens, et le résultat opérationnel de 10 %, à 240 milliards. (AFP 3/8/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.