Fermer
Corée du Sud

Ssangyong va devoir vendre des actifs

Analyse de presse de 14H00 - Le #Injection de capital - #Mahindra - #Ssangyong
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ssangyong a fait savoir qu’il allait vendre des actifs non essentiels afin de se maintenir à flot, sa maison mère Mahindra ayant renoncé à un plan d’investissement dans sa filiale coréenne annoncé en début d’année en raison de l’impact de la pandémie de coronavirus.

Mahindra prévoyait d’injecter 230 milliards de wons (173 millions d’euros) sur trois ans dans Ssangyong, mais son conseil d’administration s’est prononcé récemment contre ce projet, a indiqué le constructeur coréen.

Au lieu de l’investissement prévu, « Mahindra va envisager une injection de capital ponctuelle d’un montant maximal de 40 milliards de wons au cours des trois prochains mois pour aider la filiale coréenne à poursuivre ses activités. Ce fonds d’urgence montre clairement l’engagement continu de Mahindra envers Ssangyong et le marché coréen », a indiqué un porte-parole du constructeur coréen. Mahindra aidera en outre Ssangyong à attirer des investisseurs, tandis qu’il cherchera d’autres solutions pour aider sa filiale à éviter une crise de liquidités à court terme, a-t-il jouté.

Le directeur général de Mahindra, Pawan Goenka, avait jugé que 500 milliards de wons seraient nécessaires pour redresser Ssangyong d’ici à 2022. Il avait demandé en janvier à la Banque coréenne de Développement (KDB) de soutenir l’entreprise.

Le président de la Commission coréenne des services financiers, Eun Sung-soo, a invité aujourd’hui les créanciers de Ssangyong à se consulter pour remettre le constructeur sur les rails.

Ssangyong a été dans le rouge en 2017 et en 2018. Ses ventes ont reculé de 6,5 % l’an dernier, à 132 779 unités. Elles ont chuté de 31 % depuis le début de l’année, à 24 139 unités.

Source : YONHAP (6/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.