Fermer
Monde

S&P abaisse ses prévisions pour le marché automobile mondial

Analyse de presse de 14H00 - Le #Prévisions - #S&P
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le marché automobile mondial devrait stagner cette année, voire légèrement reculer comme en 2018, estime l’agence de notation S&P, qui a simultanément abaissé le 6 mai ses prévisions pour la Chine, l’Europe et les Etats-Unis. Les experts de l’agence américaine pronostiquent désormais une évolution des volumes de ventes de véhicules légers dans le monde comprise entre – 0,5 % et 0 % en 2019. Ils tablaient jusqu’ici sur une croissance comprise entre 1 % à 2 %.

L’an dernier, les ventes mondiales d’automobiles avaient reculé de 0,5 %, pour s’établir à 94 millions de véhicules légers, essentiellement à cause d’une baisse en Chine (- 3 %), la première en trois décennies.

La Chine, premier marché mondial avec 27,7 millions d’unités l’an dernier, reste un sujet de préoccupation pour S&P. Pour ce pays, l’agence « prévoit désormais au mieux une baisse de 3 % en 2019, identique à la performance de 2018 », après un premier trimestre en recul de 11 %.

En Europe, deuxième marché avec 20,6 millions de véhicules en 2018, l’agence ne prévoit plus qu’une stagnation des volumes, alors qu’elle anticipait 1 % à 2 % de croissance jusqu’ici, un abaissement lié notamment à « la faiblesse des marchés des pays du sud, Espagne et Italie, et la sous-performance du marché britannique ».

Aux Etats-Unis (17,3 millions d’unités vendues en 2018), S&P attend désormais une baisse de 3,6 %, contre une baisse de 2,5 % précédemment, sur un marché qui amorce un repli cyclique. « Nous prévoyons une poursuite du recul jusqu’à 16,3 millions de véhicules en 2021, soit le plus bas niveau depuis 2014 » », ajoute l’agence.

Source : AFP (6/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.