Fermer
Amérique du Nord

Skoda étudie le potentiel des marchés sur lesquels il n’est pas encore présent

Le #Marché - #Skoda - #Stratégie
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Skoda étudie le potentiel des marchés sur lesquels il n’est pas encore présent, y compris en Amérique du Nord, où il pourrait décider de commercialiser ses véhicules.

Skoda a notamment déposé plusieurs noms de modèles (Superb, Octavia et Yeti) à l’Office des brevets et des marques des Etats-Unis, a fait savoir un porte-parole du constructeur.

Skoda est déjà présent sur de nombreux marchés (notamment la Chine et l’Europe), mais le fort recul de la demande en Russie le contraint à chercher de nouveaux débouchés.

Selon certains experts, le groupe Volkswagen devrait envisager de retirer sa marque éponyme du marché américain pour la remplacer par la marque Skoda. Selon eux, il s’agirait de la solution la moins onéreuse pour régler les problèmes d’image liés au scandale des moteurs truqués.

Skoda avait déjà tenté de s’implanter sur le marché américain à la fin des années 1950, en y exportant sa berline compacte Felicia. Faute d’une demande suffisante, il s’était retiré du marché quelques années plus tard. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, MLIVE.COM 6/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.